Comment rédiger un cas client. Guide pour les SaaS

Écrit par Romain

10 mars 2022

Comment rédiger un cas client. Guide pour les SaaS

En tant que marketeur, vous savez qu’afficher les réussites de vos clients va vous permettre d’établir votre autorité, mais aussi de rassurer votre cible.

Mais voilà, écrire des cas clients ne s’improvise pas. Et pourtant, on le voit souvent et ça donne des cas clients ennuyeux.

Alors, qu’est-ce qu’un cas client et comment rédiger efficacement un cas client ?

Que vous soyez un copywriter, ou un marketeur débutant ou expérimenté cherchant à faire briller une entreprise, je désire partager avec vous ce guide qui vous détaillera comment rédiger avec succès des cas clients qui épateront la galerie.

Dans cet article, je vais détailler avec vous ce qu’est un cas client, comment effectuer des recherches pour votre contenu, comment rédiger votre histoire. Je vais vous donner des exemples de cas client et même partager mon modèle éprouvé pour organiser mes cas clients.

L’ajout de cas client au portfolio de mes clients leur rapporte systématiquement de nouveaux clients pendant longtemps.


Définition du cas client

En plongeant dans une analyse, vous remarquerez que les cas clients offrent des exemples concrets de la façon dont vous avez pu amener vos clients du point A au point B. De la même manière que les livres blancs, les cas clients mettent en avant des statistiques tangibles. Les cas clients sont également basés sur de la recherche et nécessitent la mise en place d’interviews et l’élaboration de questions pour ces entretiens.

Vous devez savoir tout de suite est que la rédaction de cas client nécessite plus d’heures de recherche et de temps que les autres formes d’écriture.

Non seulement vous collectez des analyses et interrogez vos clients, mais vous racontez également une histoire.

Vous devez être capable de combiner les chiffres et l’émotion dans le cas client pour créer un contenu qui deviendra une puissante publicité pour votre entreprise.

Si vous débutez dans ce style d’écriture, il est facile de confondre une success story avec un livre blanc. En effet, les deux sont axés sur la recherche. Cependant, il existe deux très grandes différences qui rendent les cas clients uniques.

Le premier est que les histoires à succès sont davantage axés sur des interviews et une success-story, tandis que les livres blancs sont davantage rédigés comme un rapport froid sur une nouvelle fonctionnalité d’une entreprise.

La deuxième partie est l’histoire derrière la façon dont vous avez pu fournir à vos clients une valeur qui leur a apporté des résultats.

Même si vous monitorez méticuleusement les résultats obtenus par vos clients, vous devez comprendre l’histoire derrière les chiffres pour rédiger un cas client à la fois informatif et storytellé. 

Les cas clients, contrairement aux livres blancs, sont souvent beaucoup plus courts, mais le mécanisme de collecte d’informations peut être tout aussi chronophage (oui, vous devez poser des questions en interne, vous renseigner sur le business de la cible du cas client afin de poser les questions les plus pertinentes possibles).

Les cas clients ne s’étendent donc que sur quelques pages et comptent traditionnellement moins de 1500 mots. J’en offre personnellement 2 formats. Un court de 650 mots facilement scannable qui peut par exemple servir pour les CEO pressés. 

Et j’ai un autre format de 1500 mots qui peut servir à convaincre définitivement votre cible de passer à l’action, en fin de tunnel de vente.

Exemples de cas clients

Pour certains, apprendre à rédiger un usecase commercial nécessite d’examiner des exemples de ce à quoi ressemble un excellent cas client.

Alors, qu’est-ce qu’un exemple de cas client ?

Les entreprises utilisent souvent un case study comme moyen de commercialiser leurs services auprès d’un client potentiel. Cela aide à montrer comment elles sont capables de résoudre les problèmes de leurs clients et de leur apporter de la valeur — un peu comme un témoignage — avec beaucoup plus d’informations et une histoire !

Par exemple, Wizzcad utilise les cas clients pour souligner comment ils aident leurs clients à accélérer leur projet de réhabilitation de logements.

Ou ce cas client sur la façon dont Deezer a utilisé Monday pour augmenter l’engagement de ses clients de 483 % en quelques semaines. Impressionnant, non ?

Tout type d’entreprise peut utiliser un usecase pour mettre en évidence la réussite d’un client.

Si votre entreprise peut obtenir des témoignages, vous pouvez rédiger un cas client marketing. Kameleoon s’en servent même pour créer des landing pages qui permettent de récolter les informations de prospects qualifiés.

Des centaines de SaaS comme Sunday et Swile utilisent ce format pour mettre en évidence la façon dont leurs produits ont aidé leurs clients, ce qui, à son tour, concourt à intéresser de nouveaux clients à leurs produits ou services.

De plus, vous pouvez réutiliser les usecases sous de nombreuses formes : 

  • Articles de blogs (utile pour le SEO)
  • Podcast (un de mes clients l’a fait et c’est devenu viral)
  • Vidéo
  • Webinaire ! J’ai découvert cet exemple de Pitchy génial et très original

Modèle de cas client

Maintenant que vous savez ce que c’est, décomposons exactement quoi mettre dans un cas client efficace pour générer plus d’affaires. Voici un modèle simple que je suis et que vous pouvez utiliser pour commencer à rédiger votre premier cas client.

1/ Présentation

L’introduction de votre cas client doit toujours parler de votre client. Vous pouvez mentionner leur marque, leur industrie, leurs services et toute autre information pertinente.

Ensuite, vous pouvez vous assurer de partager quelques détails importants qui mettent en évidence ce qui les rend différents — leur argument de vente unique. Ça les fait briller et ils seront d’autant plus contents d’avoir participé.

2/ Les challenges

Dans cette section, parlez du problème clé, des défis ou de tout point douloureux auxquels le client était confronté et que le client potentiel voulait que vous abordiez (vous en apprendrez plus lors de l’interview).

Approfondissez le problème du client dans cette section de votre cas client.

  • Comment ce problème s’est-il développé ?
  • Était-ce un problème préexistant ou quelque chose de nouveau ?
  • Ce problème était-il dû à des changements dans leur marché ou à d’autres circonstances imprévues ?

Parlez également des objectifs initiaux du client pour travailler avec le client et de la manière dont il s’attendait à ce que son problème soit résolu ; cela introduira la quatrième partie.

Enfin, pourquoi le client a-t-il choisi de travailler spécifiquement avec vous ? L’interview vous aidera avec cet aspect de la rédaction du case study.

C’est une excellente information à avoir, car elle aidera à construire davantage la preuve sociale.

3/ La solution

La partie solution est l’endroit où vous pouvez détailler la solution et mentionner toutes les grandes choses que vous avez faites pour aider vos clients à obtenir des résultats étonnants. Incluez des stratégies spécifiques qui ont fonctionné ou non.

  • Avez-vous fourni une méthode éprouvée pour résoudre le problème ou avez-vous testé quelque chose de nouveau ?
  • Quelles parties de votre équipe ont été impliquées et comment ont-elles participé ?
  • Quelle était la solution finale, à quoi ressemblait-elle ?
  • Comment avez-vous utilisé vos produits ou services pour résoudre les problèmes de vos clients ?
  • Quel a été le délai de livraison de la solution ?

Essayez de vous concentrer uniquement sur les aspects qui intéressent les clients potentiels et ne vous souciez pas d’inclure des angles qui ne les intéresseront pas.

Je m’assure toujours d’adapter mon écriture pour plaire à l’avatar que le client cible.

4/ Les résultats

C’est ici que vous pouvez inclure des statistiques sur les progrès avec des preuves à l’appui. Discutez de la façon dont votre équipe a résolu les problèmes de vos clients ou atteint les objectifs fixés.

C’est la partie qui renvoie à la section 2, leurs challenges.

Si vous avez collecté ou créé des tableaux ou des graphiques fantaisistes, incluez-les dans la section des résultats. Assurez-vous également de vous concentrer sur les avantages dont vos clients ont profité et qui vont au-delà des statistiques répertoriées.

S’il s’agit d’un usecase qui couvre une plus longue période, j’aime inclure les avantages immédiats et à long terme dont les clients ont fait l’expérience.

En parlant des différentes statistiques, essayez de mettre en évidence celle qui est la plus importante et expliquez pourquoi.

Enfin, concentrez-vous sur la relation avec votre client et sur ce que le client estime maintenant de son retour sur investissement. Cela en valait-il la peine ? Vous embaucheraient-ils à nouveau ?

Comment rédiger un cas client ?

Maintenant que vous avez vu un modèle de cas client (c’était mon modèle court), voyons comment rédiger un cas client.

Comment écrire une success story lorsque c’est votre première fois ?

La rédaction de cas clients comprend 3 parties, vous (le rédacteur), votre entreprise et la personne sur laquelle le cas client porte (client).

Les étapes de la rédaction ne sont pas très différentes de toute autre forme d’écriture.

Voici quelques éléments à prendre en compte lors de la rédaction de votre cas client :

  • Le client idéal de votre client (son avatar)
  • La stratégie ? À quoi va servir le cas client ?
  • Le format du contenu
  • Recherche de l’entreprise
  • Interviewer interne
  • Interview externe
  • Assembler les chiffres et l’émotion
  • Design

Le persona de votre client

Bien que vous le découvriez au cours du processus d’entretien, il convient de le noter ici.

Avant d’écrire votre premier mot, vous devez savoir qui est votre client idéal, à qui il s’adresse spécifiquement. 

Vous devez savoir à qui vous parlez avant de commencer à parler.

Comment organiser un cas client

Il existe plusieurs façons d’organiser votre contenu.

Votre contenu peut être utilisé comme lead magnet principal ou comme article de blog. Ils peuvent même être réutilisés et transformés en infographies ou brochures partageables. J’ai d’ailleurs rédigé un article avec 23 moyens d’utiliser vos cas clients sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez rédiger votre cas client sur Google Docs ou Microsoft Word. J’utilise Antidote pour m’aider à corriger les fautes d’orthographe.

Vous pouvez utiliser des solutions comme Canva ou VistaCreate pour le faire vous-même ou confier le travail à un professionnel.

 

Comment mener vos recherches

Si vous travaillez au marketing, ça peut être intéressant de discuter avec le sales qui s’est occupé de la vente, ou bien avec la personne qui a mis en place la solution.

Vous devez réfléchir à comment utiliser le cas client dans votre marketing pour le rendre vraiment efficace.

Par exemple, un cas client qui sera un article de blog sera différent d’un cas client qui sera un aimant principal. De même que s’il sert à faire de l’upsell ou de la prospection.

Interviewer vos clients

Le client que vous interviewez doit avant tout connaître l’objectif de l’entretien et être en mesure de vous donner les informations et les statistiques que vous recherchez. D’ailleurs, vous pouvez lui transmettre les questions à l’avance afin de le rassurer.

Ils doivent également être en mesure de vous raconter leur histoire et comment le service ou le produit du client leur a été bénéfique et a ajouté de la valeur à leur entreprise et à leurs résultats.

L’entretien lui-même peut avoir lieu sur Google Meet ou Zoom pour conserver de la spontanéité. L’avantage de ces solutions, c’est que vous pouvez les enregistrer. Ça vous permet d’être plus à l’écoute de votre client.

Compiler les données

C’est là que vous développez vos compétences en rédaction. Compilez toutes vos données et présentez-les d’une manière attrayante pour le lecteur.

Vous ne voulez pas d’une liste ennuyeuse de statistiques qui vont endormir votre lecteur.

Le cas client, c’est avant tout une histoire, un genre de reportage. Comme en journalisme (je l’ai été), c’est mieux d’avoir des chiffres, mais parfois on n’en a pas et on doit faire sans. Il faut alors arriver à rédiger une histoire attrayante.

Rédiger les questions d’un cas client

Vous avez des questions sur la rédaction d’un cas client ? Regardons les questions les plus courantes.

Combien de temps prend la rédaction d’un cas client ?

Cela dépend de qui vous interviewez. Si vous pouvez joindre rapidement l’entreprise ou la personne, cela peut prendre de quelques semaines à un mois pour compiler les informations, rédiger le cas client et le faire valider.

Cependant, pour certaines interviews, cela peut prendre des mois avant de fixer une date.

Quelle est la durée typique d’un cas client ?

La plupart des cas clients sont courts et ne dépassent pas 1500 mots. 

Que doit contenir un cas client ?

Les éléments les plus importants qu’un cas client devrait inclure sont le challenge et la façon dont vous avez aidé à résoudre ce problème. Les cas clients sont des histoires de réussite, donc exposer le problème est essentiel pour comprendre si le processus a réussi.

Rédaction d’un cas client

Voilà comment rédiger un cas client avec des exemples de cas clients et plus encore ! J’espère que ça vous a donné envie de vous y mettre !

Vous pourriez aussi aimer…

0 Comments

Submit a Comment